Le langage non verbal en séduction

langage non verbal séduction

Le langage non verbal en séduction

La relation interpersonnelle est, apparemment, une relation que l’on choisit sur des critères bien précis. Ces critères sont nombreux, car propres à chacun. Le vécu, l’éducation, les expériences passées, notre environnement …

Et beaucoup d’autres choses forgent nos critères de communication avec autrui. Ce sont ce que l’on appelle des éléments conscients issus de la partie analytique et raisonnable de notre cerveau.

Je m’appelle Gérard CHOLLET et je suis coach pour les particuliers, l’accompagnement de dirigeants d’entreprises. Je partage mes expériences de vie sur un blog : Façonner sa vie à tout âge .

 

Le langage non verbal en séduction

Aujourd’hui, je réponds à l’invitation de Loup, un ami blogueur, pour partager et adapter mes outils de coaching plus spécifiquement sur la communication interpersonnelle et plus particulièrement le langage non verbal en séduction.
J’espère que la lecture de cet article vous apportera des éléments de réflexion constructifs.

Bonne lecture.

 

La raison au service de la séduction

séduction rationnelle

séduction rationnelle

En effet, lorsque l’on cherche à créer, puis développer une relation avec quelqu’un, souvent, on part avec un certain nombre d’idées préconçues.

On raisonne.

Par exemple, on préfèrera les personnes plutôt grandes ou petites, brunes ou blondes, sportives ou pas, ayant telle passion, développant de telle ou telle manière sa vie sociale, occupant tel type de job, célibataire ou non, etc. …

Ce sont des critères murement réfléchis, que l’on a élaborés patiemment, et qui forment nos exigences.

On dirige donc nos sorties et nos recherches vers des lieux où l’on risque de rencontrer ce type de personne, avec qui on a des points en commun et on partage des zones de complicité.

C’est l’histoire des jeunes filles qui rêvent au prince charmant et qui savent vous le décrire précisément, tellement elles l’ont construit dans leur imaginaire.

Mais qu’en est-il en réalité ?

En agissant de la sorte, on réduit le champ des possibles. On rétrécit l’éventail de ses recherches et on se condamne à trouver la personne présente dans notre esprit ou à ne trouver personne. On est « élitiste ».

Bien souvent, il en résulte une recherche plus longue, avec des risques d’erreurs, qui peut se terminer par de grosses frustrations car on ne trouve pas la personne rassemblant tous ces critères qui nous paraissent « indispensables »…

 

La perception aide notre démarche de séduction

 

Il est un élément dont on tient peu souvent compte, il s’agit de la perception liée au langage non verbal en séduction (et para-verbal, verbal)

Qu’est-ce que la relation interpersonnelle sinon une relation de séduction ? Et dans la séduction, quel est le moteur le plus actif ?

Au risque de décevoir les romantiques, ce moteur n’est pas le cœur (qui reste un organe majeur de notre métabolisme), ce moteur, c’est l’Ego.

Narcisse ego

Narcisse ego

Eh oui ! Dans la relation de séduction, l’Ego se manifeste à chaque instant !

  • Ne veut-on pas plaire, être la plus belle personne aux yeux de l’autre ?
  • Ou ne souhaite-t-on pas briller, et être au centre de l’attention de l’autre ?
  • Ne voulons-nous pas que l’autre soit à l’écoute ? Et laisser des traces de nous dans son affect ?

Tous ces éléments et bien d’autres encore sont issus de la partie émotionnelle de notre cerveau.

Il s’agit de non-dits pour lesquels on fait beaucoup d’efforts d’expression (langage non verbal), afin que l’autre les perçoive.

En définitive, on n’agit pas différemment que les autres animaux lors de leur ronde amoureuse. On minaude, on s’amuse de tout, on a envie de cette relation, mais on ignore si l’envie est aussi forte chez l’autre, et si nous sommes « compatibles ».

 

Langage verbal, non verbal et para-verbal

N’oublions pas que, dans une communication, les mots sont importants à seulement 7 %, alors que la tonalité de la voix compte pour 38 % et que le langage non verbal est réputé compter pour 55 %.

langage verbal non verbal para verbal

langage verbal non verbal para verbal

Voici donc quelques signes non verbaux auxquels réfléchir avant de donner suite à une rencontre physique :

  • Sachez lire ce qui est exprimé sur le visage de votre interlocuteur (intérêt, passion, ennui, joie, surprise, agressivité), et n’y voyez pas seulement ce que vous désirez y voir
  • Sachez décrypter son regard. Direct ou pas (franchise), dirigé vers le bas ou vers le haut (imagination ou perte d’intérêt), fuyant sur le côté (malsain), sans forcément vous occuper de la couleur de ses yeux…
  • Sachez observer sa posture. Droite et élancée (dynamisme), voutée (manque d’allant), relâchée (se sent bien), tendue vers vous (marque l’intérêt) …
  • Sachez déterminer sa sphère personnelle. L’espace au-delà duquel vous pénétrez dans son monde :
    • Longueur de l’avant-bras, zone intime.
    • Puis longueur d’un bras, zone personnelle.
    • Longueur de 2 bras (on se serre la main), zone de sociabilité.
  • Voyez si ses jambes se croisent et se décroisent souvent ou pas. Si elles se croisent, il y a risque de rupture de communication ou de perte d’intérêt.
  • Observez le port de sa tête. Tête haute = ego fort. Tête de côté = volonté de séduire ou de manipuler.

 

Langage non verbal en séduction

langage non verbal en séduction

langage non verbal en séduction

Vous l’aurez compris, le langage non verbal a son importance dans la relation de séduction, et savoir l’observer et en tirer des déductions permet de ne pas subir trop de revers. Car il ne peut pas être contrôlé.

C’est la manifestation directe et instinctive de qui l’on est.

Dans une relation qui oppose la raison et les émotions, il est prudent de développer sa perception de l’autre pour mieux appréhender la situation.

Vous pouvez découvrir plus d’éléments vous concernant en visitant mon blog Façonner sa vie à tout âge .

J’espère que cet article vous a permis de découvrir quelques astuces pour mieux communiquer, donc, séduire …

Je vous souhaite une belle semaine, pleine de bonheurs et de partage.

 

Gérard CHOLLET

Loup

Loup : Expert en séduction avec développement personnel à Paris

Laissez votre message