On parle souvent de confiance en soi, de croire que ça va marcher et que ça suffira. Pourtant ca ne marche pas toujours alors :

  • Comment garder confiance en soi et avancer vraiment?
  • Comment garder cette motivation sur le long terme et avoir des résultats concrets ?
  • Qu’est-ce qui nous empêche d’avancer dans nos rêves ?

Qu’en est-il de la motivation ? Pourquoi, alors que l’on s’est fixé des objectifs bien précis, on n’y arrive pas toujours ?

Voici quelques clés pour provoquer le changement :

  • L’envie d’apprendre,
  • L’envie de changer,
  • La foi

L’envie d’apprendre

A-t’on sincèrement envie d’apprendre ? Acceptons-nous que quelqu’un nous enseigne et donc de reconnaître qu’on ne sait pas tout ? Parfois on apprend par obligation ou pour se donner bonne conscience… Un maître karatéka fera le même mouvement des millions de fois avant de dire qu’il sait donner un coup de poing. La maîtrise vient avec la durée et la discipline. L’apprentissage dure en réalité toute une vie. Il passe par des livres, des formations, des études, des coachs et bien d’autres outils.

Quelques soient leurs domaines, les grands-maîtres que j’ai le plus respectés ne se complaisent jamais dans leur savoir-faire et ont tous une grande envie d’apprendre ! Même au plus haut niveau, ils cherchent encore à savoir quelle est la prochaine étape, comment ils peuvent encore se dépasser et se perfectionner.

Si on pense savoir comment les choses fonctionnent, on s’encroûte doucement vers une vie simple dont on se contente parfois avec joie. Jacques Brel disait

« Y a des gens bêtes mais ce n’est pas leurs fautes et y a des gens qui ont peur, mais qui assument pas leurs peurs », « La bêtise c’est de la paresse ! » « La bêtise c’est un type qui vit et qui dit ca me suffit ! » !

La volonté de changer

Quand l’homme/la femme qui en vaut vraiment la peine arrive dans nos vies, quand une opportunité de travail magnifique se présente à nous, parfois, un doute, une peur arrive!

La question se pose : n’a-t-on pas peur de rompre le train-train de nos vies routinières ? Ne préfère-t-on pas abandonner et rester dans notre zone de confort. C’est la zone dans laquelle on se sent à l’aise.

Cependant la zone des rêves est également la zone des peurs. C’est souvent ce qu’on veut le plus qui nous fait le plus peur.

Le deuxième pas est donc de savoir jusqu’où on est prêt à abandonner sa vie actuelle pour changer, accepter ses peurs pour avancer ?

La foi

Le dernier ingrédient est : Le degré de passion ! C’est l’envie d’aller plus loin que la situation actuelle, d’avoir la vision claire d’un futur pour ce rêve. J’appellerai ça : la foi !

Ce n’est pas la foi divine mais bien la confiance dans la capacité à provoquer le changement souhaité malgré les échecs et les difficultés, malgré l’environnement qui n’est pas toujours propice, l’entourage qui n’est pas toujours encourageant.

Une citation des maîtres des arts martiaux du temple Shaolin dit :

« je n’ai pas peur des 10.000 coups que tu as fait une fois mais j’ai très peur du seul coup que tu sais faire que tu as fait 10.000 fois. »

La foi, c’est donc la persévérance de voir un rêve devenir réalité même si l’on ne dispose pas encore des moyens pour le mettre en œuvre..

Résumé :

  • L’envie d’apprendre permet d’être toujours en progrès
  • L’envie de changer permet d’accepter les peurs et d’affronter de nouvelles situations de la vie. C’est souvent quand il n’y a plus d’autres options qu’on se décide. Et pourquoi pas avant ?
  • Enfin c’est la foi qui permet la réalisation des rêves et qui est le vrai moteur du progrès. Elle permet à court, moyen puis long terme de voir son désir briller dans la pénombre pour finir par briller de milles feux.

Pour apprendre à marcher, il faut environ plus de 2000 tentatives à un enfant pour dans un premier temps savoir se tenir debout. Vous avez donc appris à vous tenir debout, puis quelques pas et ensuite à force d’essais vous marchiez et maintenant vous pourriez si vous le souhaitiez courir un marathon !

Et vous, la prochaine fois, au bout de combien de fois vous abandonnerez l’objectif qui vous tient à cœur ? Ou au contraire vous continuerez avec passion et foi ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *