Dans cet article nous allons voir comment gérer son stress pour séduire et particulièrement les liens entre le corps et l’esprit.

Quand il s’agit d’aborder, d’avoir de la conversation, d’embrasser, de verbaliser son intérêt pour une fille ou de lui proposer quelque chose comme aller chez vous ou chez elle vous pouvez être bloqué par le stress.

Le stress peut vous inhiber complètement et vous empêcher d’agir.

Vous avez tous déjà été confronté à cette situation où une jolie femme passe et même parfois vous lance un regard franc et souriant et vous vous dites “Il faut que je l’aborde” puis tout de suite après vous commencez à vous trouver pleins d’excuses pour ne pas agir.

Votre peur provoque du stress et vous empêche de prendre l’initiative d’aller lui parler, de vous présenter.

Et plus tard vous êtes en rendez-vous avec une charmante femme, elle sourit et vous montre de l’intérêt cependant vous attendez.

Vous vous dites :

Je devrais faire quelque chose, lui prendre la main, l’embrasser, lui dire qu’elle me plait

Mais juste après vous vous dites :

Ce n’est pas le bon moment, je ne sais pas encore si elle est vraiment intéressée

Et vous ne faites rien.

Le rendez-vous se termine sans action de votre part et quelque jour plus tard, elle préfère vous mettre dans la zone ami ou ne plus vous revoir.

Pourquoi ?

Parce qu’elle se dit que vous n’êtes pas courageux ou pas intéressé. Dans les deux cas vous aviez eu votre chance et vous l’avez laissé passer.

Comment dépasser ce stress pour agir ? Nous allons voir cela tout de suite dans cet article : 

Gérer son stress : corps-esprit

L’erreur numéro 1 en cas de stress est d’analyser toutes les éventualités et options pour bien agir et de penser qu’en trouvant la meilleure on sera prémuni du risque :

En réalité, dans le domaine des interactions sociales nous n’avons jamais aucune garantie à 100% du résultat d’une action qui fait avancer l’interaction : aborder, sexualiser, inviter, demander le numéro, etc…

En réfléchissant davantage ce qui est le plus probable d’arriver et de se décourager et de simplement laisser passer l’occasion pour cause de procrastination.

De plus la peur va s’amplifier car vous allez imaginer tous les échecs possibles et imaginables.

Votre cerveau va trouver un million d’excuses et de prétextes pour vous montrer que vous feriez mieux de ne rien faire.

Ce n’est donc pas avec le mental et la réflexion qu’on agit mais davantage en court-circuitant le mental pour être dans un mode plus instinctif.

Pour cela la première règle est la règle des 3 secondes : Dans le doute, si l’on a envie d’agir on agit en moins de trois secondes.

Pour réussir cette méthode vous pouvez simplement vous répéter très rapidement dans votre tête “Agis, agis, agis, agis” en boucle sans vous laisser la possibilité de réfléchir.

Vous saturez ainsi votre cerveau et l’empêcher d’activer votre dialogue interne critique et bloquant.

Cette méthode de réfléchir moins de trois secondes avant d’agir est très connue dans la communauté de séduction.

Dépasser son stress progressivement : l’accoutumance

escalier du progrès
escalier du progrès

Une autre façon de dépasser ses peurs et de gérer son stress et de s’habituer progressivement à la peur.

Pour cela il suffit de commencer par des exercices très simples comme
par exemple pour dépasser la peur d’aborder : Demander l’heure trois, quatre fois sans forcément chercher à aller plus loin dans l’interaction.

Beaucoup de mes coachés ne comprennent pas au début l’intérêt de demander un renseignement ou l’heure plutôt que de dire directement à la fille qu’elle nous plait.

L’intérêt est le suivant : vous êtes bloqués car vous avez un objectif qui vous met trop la pression et qui est de plaire à cette femme.

Si à la place vous vous donnez un objectif simple qui ne dépend que de vous et non pas de la réaction de la femme alors l’enjeu est complètement différent.

Aborder une femme dans le but de lui plaire vous met la pression et l’angoisse.

Aborder une femme dans le but de faire connaissance ou simplement dans un chalenge et un défi vous donne juste un objectif non pas de résultat lié à elle mais lié à vous et vos actions.

Vous pouvez ainsi vous donner des défis comme :

  • Demander trois fois de prendre une photo de vous avec votre téléphone (surtout dans les lieux touristiques comme près de la seine ou devant un monument),
  • Demander trois fois l’heure ou un renseignement (comme le lieu d’une rue ou d’un commerce),
  • Donner trois compliments directs à des femmes : “J’aime bien votre tenue”, “J’aime bien votre style”, “Vous avez l’air d’une fille très sympathique”,
  • Tenter de parler plus de 3 minutes avec une femme en s’intéressant vraiment à elle,
  • Tenter d’apprendre quelque chose de nouveau que vous ne savez pas d’une femme que vous abordez en lui posant des questions sur son travail ou ses passions. Vous serez ainsi obligé de poser des questions moins banales que “Comment tu t’appelles ?”, “Tu fais quoi dans la vie ?”
  • Poser une question originale comme un interviewer en prétextant que c’est important parce que l’on a besoin d’un avis féminin. Le “parce que” est crucial car il justifie votre démarche :
    • “Quelle est le plus important entre le physique ou la personnalité pour toi ?”
    • “Qui ment le mieux pour toi entre les hommes et les femmes ?”
    • “Comment dire qu’on n’est pas intéressée à une fille sans la blesser ?”
    • “Est ce que tu penses que les femmes sont plus émotionnelles et les hommes plus rationnels ?”
  • Faire une phrase d’approche fun et décalée et peu importe le résultat et la réaction de la fille. Le but étant simplement de tester une approche originale :
    • “Est ce que tu préfères Batman ou Superman ?”
    • “J’ai perdu mon panda dans le parc, est ce que tu saurais où il est ?”
    • “C’est le plus beau jour de ma vie alors j’ai décidé de t’aborder”
    • “Je viens de te voir et c’est le coup de foudre, je suis complètement amoureux de toi ! Tu crois au coup de foudre toi ?

Le principe de l’accoutumance est de faire des action simples avec des victoires rapides et facile pour ensuite tenter des actions plus difficiles tout en étant bien dans sa peau.

Gestion du stress : respiration et méditation

Retrouver le calme intérieur

Un autre principe pour dépasser son stress et être capable d’aborder est de revenir au corps à travers notamment la respiration.

Pour cela je vous conseille de regarder cette vidéo sur la cohérence cardiaque en cliquant ici.

L’exercice est simple et consiste simplement à se reconnecter à soi et à son corps en prenant de grande respiration.

En focalisation son attention et son esprit sur sa respiration on se déconnecte ainsi des pensées négatives.

De la même manière une façon de gagner plus de contrôle sur ses pensées et donc sur ses émotions est d’apprendre à méditer ou à faire de l’auto hypnose.

Ces pratiques dites réflectives permettent de prendre du recul sur nos émotions et en être observateur.

Voici des mp3 gratuits d’auto-hypnose en cliquant ici.

Visualiser son succès

Visualiser son succès en drague

Enfin le dernier point pour visualiser sa peur est de faire l’inverse de notre réflexe primaire de peur et de stress, c’est à dire de visualiser son succès (plutôt que son échec).

Le cerveau ne fait pas de différence entre l’imaginaire et le réel ainsi si l’on imagine comment ne pas rater on se programme sans le savoir pour rater.

Nous avons ainsi mentalement une projection (image) négative que nous nous faisons du futur quand nous sommes rattachés à nos peurs même si cela part d’une intention positive : nous protéger du risque.

Les peurs les plus courantes sont peur du regard des autres et donc d’être humilié, peur d’être rejeté et peur de ne pas savoir quoi dire.

Si une personne se connecte à ses peurs, au lieu d’être pleinement dans le moment présent, il va activer son dialogue interne négatif et une image mentale de son échec.

Cependant, la meilleure façon de programmer son cerveau pour dépasser la peur et le stress est au contraire d’imaginer la scène idéale de notre succès.

On peut donc mieux gérer son stress pour séduire, si l’on se prépare en imaginant dans sa tête la scène parfaite de notre succès.

Posez vous donc la question suivante la prochaine fois que vous êtes stressé pour agir en séduction :

« Et si cette situation se passait parfaitement bien, si je gagnais et que j’avais la réaction que j’attendais, si c’était exactement comme j’ai envie que ce soit, comment ça se passerait ? »

Si c’est lors d’un rendez-vous, vous pouvez allez au toilette pour faire quelques exercices de respiration et de visualisation positive et vous promettre de revenir des toilettes et de tenter de l’embrasser par exemple.

Visualisez et ressentez votre scénario parfait, votre situation parfaite, voyez votre succès comme si c’était une évidence.

Ce principe est utilisé par tout les champions de haut niveau pour ce préparer à une compétition.

Gérer votre stress pour séduire : Conclusion

Pour conclure nous avons vu dans cet article que pour dépasser votre stress pour séduire vous pouvez :

  • Vous empêchez de trop réfléchir en répétant rapidement une phrase comme “Go agis” dans votre tête et agir en moins de trois secondes
  • Faire des actions progressives en commençant d’abord des défis faciles et rester focaliser sur vos actions plutôt que sur les réactions des femmes.
  • Apprenez à reprendre le contrôle de vos pensées en vous connectant à votre corps à travers la respiration, la relaxation, la méditation et l’auto-hypnose,
  • Visualiser votre succès plutôt que d’envisager votre échec.

Bien entendu la méthode la plus simple pour vraiment progresser est de me contacter pour démarrer un accompagnement personnalisé.

Vous allez ainsi économiser beaucoup de temps et d’énergie à essayer d’aborder seul.

Je vous pousse dans vos retranchements pour réussir à aborder, à avoir de la conversation, à prendre son téléphone, à la revoir, à l’embrasser et finalement même à lui faire l’amour.

 

Pour dépasser votre peur et votre stress en séduction, il vous suffit de me contacter en cliquant ici.