Moi je suis inscris ici pour une relation sérieuse seulement. Plan cul s’abstenir


Vous trouvez cela sur la moitié des profils de femmes sur les sites de rencontre.


D’autres part presque systématiquement, une fois la conversation entamée, vous allez vous retrouvez avec cette fameuse question :


Alors tu cherches quoi toi ? Tu veux du sérieux ou t’amuser ?



  • Pourquoi les femmes posent ces questions et comment y répondre ?

  • Y a t’il d’autres options que plans cul ou relation sérieuse ?

  • Quel intérêt on les personnes à catégoriser ainsi ?


 

Plan cul ou relation sérieuse ?


C’est intéressant d’observer que la grande majorité des gens classe leur relation selon trois catégories



  • amis

  • plans cul

  • relations sérieuse


Pourtant quand on y réfléchit bien il existe des centaines d’intermédiaire entre ces trois positions qui sont plus ou moins floues ou incertaines.


Alors quelles sont les options de relation à l’autre entre sexe et amour ?



  • amis mais attirance sexuelle,

  • attirance sexuelle mais pas envie d’une relation,

  • amour mais pas d’envie sexuelle,

  • affinités et sexe mais sans pour autant être encore amoureux,

  • amoureux mais envie de prendre son temps avant de coucher,

  • intérêt mais pas encore suffisamment pour coucher,
  • coucher mais pas envie de se revoir,
  • coucher mais finalement envie de plus et de partage,
  • etc…


On pourrait donc dire que ce qui est flou pour l’instant ou ambiguë dans une relation peut se représenter comme deux jauges allant de 1 à 100 dans l’envie sexuel ou l’amour et les sentiments.

amour et sexe




Qu’est ce que tu cherches sur ce site de rencontre ?


Sur un site de rencontre le mieux est de rester vague et dire ce qui parait pourtant le plus juste et le plus simple mais qu’on oublie trop souvent pour correspondre aux attentes de l’autre :


Je sais pas trop.

Ca dépend du feeling.

On verra quand on se rencontrera.


Les deux choix classique s’offre à nous :

1- Si on dit qu’on veut du sérieux direct sans connaitre la personne, on risque de passer pour un mec un peu trop à fond et amoureux transis avant l’heure.


2- Si on dit qu’on veut juste du cul, on passe pour un pervers qui ne voir les femmes que comme des objets sexuels.

La vérité est qu’il est impossible de savoir ce qu’on veut exactement dans une relation avec une personne sans la connaître un minimum dans la vie réelle.

On peut préciser si nécessaire qu’on a rien contre le sérieux ni contre le fait de s’amuser et que ca dépend vraiment de comment la relation se créée.


Par ailleurs, le problème des attentes trop élevées notamment chez les femmes que j’accompagne les empêchent très souvent de trouver un partenaire.


Pourquoi ? Parce qu’elles mettent une pression folle aux hommes pour qu’ils correspondent à leurs attentes et les empêchent ainsi d’être eux-mêmes.


Si elles lâchaient un peu leurs checklists de critères pour se protéger et pour aller à la recherche de l’homme parfait, alors elles se rendraient compte que les hommes peuvent les surprendre, que certes ils n’ont pas toutes les qualités attendues, mais parfois d’autres qualités non prévues et tout aussi agréables.

Il est donc tant de faire de la place à la nouveauté, à l’imprévu et à la surprise.



Et dans la vraie vie : Tu veux quoi avec moi ?


Pour ce qui est des rencontres réelles, en général cette question dans le titre vient comme un test pour vous obliger à vous positionner.

C’est une façon de voir si vous assumez vos envies et votre désir pour elle ou si vous faite le gentil canard asexué.


La bonne réponse vous l’aurez compris est d’assumer à 100% son désir sans se sentir coupable.

Vous êtes un homme hétérosexuel, vous avez envie d’une femme, il n’y a aucune honte à cela.


J’ai très souvent réussi à sortir avec des femmes qui hésitaient en restant calme et confiant malgré des vents quand j’essayais de les embrasser ou quand j’exprimais mon intérêt.


La raison pour laquelle elles ont changé d’avis et qu’elles m’ont senti calme et confiant, sûr de moi et non déstabilisé par leurs résistances (ou tests ?).


La plupart des hommes prennent une résistance féminine pour un échec alors que bien souvent la femme est juste indécise et a besoin de plus d’attraction et de confort pour se décider.

Ce temps vous devez lui accorder sans devenir aigri ou frustré mais avec un détachement et un lâcher prise plus grand.

Votre état d’esprit doit être le suivant :

Si tu veux de moi tant mieux sinon c’est très bien aussi. J’ai envie de toi mais pas besoin de toi pour être heureux.


Réfléchissez de manière cartésienne :

  • Ce qui dépend de vous c’est d’assumer vos désirs, d’agir pour essayer de l’embrasser ou pour exprimer votre envie.
  • Ce qui ne dépend pas de vous c’est sa réaction.

Par contre, quelque soit sa réaction vous devez rester calme et confiant et ne pas retourner votre veste pour lui plaire.

Vous assumez vos actions et vous vous récompensez en lien avec votre capacité à agir et non pas sa manière de réagir.

Faire dépendre son bonheur de l’autre est la meilleure manière de se rendre malheureux.


Vous allez ainsi montrez que vous n’êtes pas désespéré et que vous pouvez accepter le refus avec dignité.

Ce courage et cette force sont très attractives pour une femme.

Le paradoxe est que comme elle sent que vous n’êtes pas attaché au résultat (l’embrasser, coucher avec elle) alors elle a justement envie de vous embrasser et de coucher avec vous.

Cela lui retire la pression de l’homme qui va lui faire la gueule ou bouder si elle doute.

On ne soigne pas le doute d’une femme avec du doute => Doute + doute = superdoute mais au contraire avec de l’assurance.