Tu as besoin de comprendre les termes des puas (pickupartists) et tu ne les comprends pas.
Que veut dire Open, KC, FC ou encore bitchshield et afc ou LSE, HSE ?
Tu ne comprends pas les termes DHV, DLV, neg ou IOI, IOD ?

Ces termes viennent de la Mystery Method de Mystery et on été vulgarisé et connu grâce à Neil Strauss dans son livre “The Game”.

Si tu n’a pas lu ces livres je t’invite fortement à les lire. Cela parle de comment séduire des femmes belles mêmes si l’on est timide, mal dans sa peau et pas à l’aise.

Tu verras la transformation des mecs coincés (AFC) a des experts en séduction (puas).

Veut tu devenir un pua ? Veut tu comprendre le Game et les termes pua ?

Bien dans cet article je t’explique tous les termes des puas.

Voici le vocabulaire pua (ou glossaire pua) :

Lexique Pua (Les termes du vocabulaire pua)

Les puas utilisent une méthodologies particulières pour séduire et être discret.

Pour cela un pua doit connaitre le vocabulaire du Game.

PUA c’est quoi ? Mystery et Neil Strauss

pua ou nice guy

pua ou nice guy

Un pua (pick up artist) est un spécialiste de la drague.

Ce terme a été créé par Mystery dans la Mystery Method.

Un expert de la séduction (pua) c’est comment draguer une femme facilement.

Ce terme signifie plus largement les gens dans la communauté de séduction.

C’est donc un ensemble d’hommes hétérosexuels qui s’échangent leurs conseils et leurs techniques de séduction des femmes.

Tel Don Juan ou Casanova il s’adapte et sait attirer une femme facilement.

Type de drague : Street Game, Night Game, Social Game

  • Street game : Draguer des filles dans la rue
  • Night Game : Draguer des filles en soirée
  • Social Game : Draguer dans son cercle d’amis ou activités, peut aussi se faire sur Facebook, Instagram, etc…
  • Online Game ou SDR (Sites de rencontre) : Draguer sur les applications ou sites Online

On peut aussi faire des rencontres au travail ou pendant ses vacances bien entendu.

Maintenant, voyons comment parler des phases de la séduction qui se décompose en plusieurs étapes :

Pua et Les phases de la séduction : Attraction Confort Sexualisation

  • OPENER : Aborder
  • NC (NumClose) : Prendre son numéro
  • Fast NC : Prendre le numéro rapidement avec en général une approche directe
  • Bounce : Déplacer ou isoler la femme
  • Instant date : Rendez vous instanné juste après avoir rencontrer une femme. En général c’est fait en street game (drague de rue).
  • KC (Kissclose) : L’embrasser
  • LMR (Last Minute Resistance) : Résistance de dernière minute des femmes juste avant de coucher
  • FC : Fuck Close : Coucher avec elle.
  • Fast FC ou Instant FC : Coucher avec une fille dans la même journée de la rencontre
  • Sexe location : Endroit où l’on peut coucher avec une femme. Chez elle, chez soi, dans un hôtel, ailleurs …
  • LTR : Long Term Relationship. Relation à long terme avec une femme. Femme avec qui on a envie de construire une vraie relation.
  • ONS (One Night Stand) : Coucher avec une femme juste pour une nuit.
  • Sexe friend : Voir une femme juste pour le sexe mais sans relation établie.

Le principe est que ces termes permettent de savoir où l’on bloque dans son Game (sa séduction) et de progresser sur le point de blocage.

Signes d’intérêt et de désintérêt d’une femme IOI IOD

Voici des termes pour décrire les femmes et les interactions avec elles :

  • IOI : Indicator Of Interest (indicateur d’intérêt)
  • IOD : Indicator Of Desinterest (indicateur de désintérêt)
  • DHV : Demonstration of High Value – Démonstration de valeur haute d’un homme qui va attirer une femme
  • DLV : Demonstration of Low Value – Démonstration de faible valeur d’un homme qui va être repoussant pour une femme.
  • HSE : High Self Esteem. Femme avec une haute estime d’elle-même donc confiante
  • LSE : Low Self Esteem : Femme avec une faible estime d’elle-même.
  • HB : Hot Babe. Noter de 1 à 10 en fonction du niveau d’attraction ressenti pour une femme, le terme signifie simplement une jolie femme. Plus elle nous plait et plus la note est élevée.
  • Peacocking : Façon de s’habiller de manière extravagante afin d’attirer l’attention des femmes.

Quand une femme nous montre des IOIs il s’agit alors de faire des compliances test.

Les tests des femmes : Shit test

pua shit test

pua shit test

  • Shit test : Test de merde

Le shit test consiste pour une femme a faire exprès de jouer la difficile ou vous mettre des battons dans les roues pour voir comment vous allez réagir.

C’est donc un test pour vérifier votre assurance et le fait que vous assumiez votre désir et vos envies.

Elle vérifie ainsi que vous ne vous laisser pas facilement déstabiliser et que vous savez ce que vous voulez.

  • Frame (cadre) : L’univers de la fille ou ton univers.

Son cadre c’est toi qui doit la séduire et elle qui est belle et beaucoup demandé et tu dois lui montrer que tu en vaux la peine.

Ton cadre c’est je suis un mec avec pleins d’opportunités de rencontres avec des femmes :

J’ai plein de femmes avec qui je peux sortir, tu as de la chance que je m’intéresse à toi.

C’est donc un combat de cadre.

Répartie en séduction : Frame

Pour réussir à déjouer un shit test il faut faire deux choses :

  • Reframing (recadrage) : inverser les rôles (« toi-même d’abord 😉 »)

C’est utiliser de la répartie pour faire comprendre que c’est l’inverse qui est vrai.

« Détente »,

« relax »,

« tout va bien se passer »,

« reste naturel »

« Ecoute il en faut plus pour m’impressionner »

« on en est pas encore là »

  • Outframing (sortir du cadre) : Délirer et parler d’autre chose ou assumer et exagérer en autodérision son test. L’exagération fonctionne très bien également pour faire de l’outframing.

Tu rates un shit test si tu te justifies ou si tu t’énerves.

Cela montre que tu n’assumes pas ce que tu fais donc que tu n’es pas viril.

Drague de soirée et date (rendez-vous)

  • Flake : Quand une fille annule au dernier moment ou reporte. Elle peut aussi ne plus donner de nouvelles du jour au lendemain.
  • Scanning : Repérer les filles qu’on veut et peut aborder dans un endroit. Groupe de deux (set de deux), groupe mix (mec et nana), groupe uniquement de filles, etc… Repérer aussi le niveau d’énergie et l’ouverture des groupes.
  • Friend zone : Quand une femme nous met dans la zone ami.
  • Warpig : Cochon de guerre. C’est une amie en général pas belle qui bloque tous les mecs. Elle empêche les mecs d’aborder ses amies ou son amie.
  • AMOG (Alpha Male Of Other Group) : Mec d’un autre groupe qui va nous empêcher de séduire si on ne le désamorce pas.
  • Wingman : Coéquipier de drague.
  • Alpha : L’homme ou la femme qui a le plus de valeur, qui est le plus leader. En général celui qui répond en premier dans un groupe.
  • AFC (Average Frustrated Chump) : Le mec classique frustré de ne pas avoir du succès avec les femmes.
  • Split : Séparer un groupe de deux filles avec son coéquipier de façon à ce que chacun parle à une et non pas une conversation deux VS deux.

Escalade physique et verbale vers le sexe : Kino escalation

  • Calibration : Concept issu de la PNL (Programmation Neuro Linguistique) et qui simplement consiste à se mettre en diapason avec l’autre. Cela créer du confort. Le principe est de prendre le même niveau d’énergie, la posture, la voix ou les mots en mimétisme. Il ne s’agit pas de faire le perroquet mais de reprendre globalement l’état de la fille.
  • Freeze out : Technique utilisée quand une femme fait un LMR
  • H2G (Hard To Get) : Difficile à avoir. Etre inaccessible et difficile à avoir.
  • Trying Hard : En faire trop. Essayer trop d’impressionner.
  • Needy : Etre dans une attitude d’attende de validation. Une posture en demande.
  • Beyorse remorse (remord de l’acheteur) : Quand une fille donne trop vite son numéro ou embrasse rapidement, elle peut regretter par la suite. S’il n’y a pas assez de confort et de lien elle va flake.

Les femmes et comment les comprendre : LMR ASD

  • ASD (Anti Slut Defense)

Les femmes ne veultn pas passer pour des femmes faciles.

Elles vont donc faire en sorte que ce soit vous qui preniez la responsabilité s’il se passe quelque chose entre vous.

Lorsqu’une fille ne veut pas paraitre pour une pute ou une fille facile alors elle ne se laisse pas séduire facilement.

Dans ce cas, elle se montre un peu plus distante, elle vous questionne, elle est méfiante.

La séduction devient alors plus difficile !

  • Bitch Shield (bouclier de protection en jouant la connasse)

Semblable à l’ASD, cette « défense » est l’ensemble des techniques qu’elle utilisera pour vous tenir à l’écart, et pour éviter de passer pour une fille facile.

Le Bitch Shield est présent particulièrement quand une femme s’est trop fait draguer. On dit alors que vous êtes aussi dans le radar du dragueur.

En soirée le Bitch shield est moins fort que dans la rue. Plus l’heure est tardive et plus les femmes sont sur la défensive.

Pua : Sexe et techniques de séduction avancées

  • Dark Game : Séduction basée sur la manipulation et utilisant des techniques de PNL et Hypnose. Très développer par Ross Jeffries ou avec la technique appelée October Man Sequence.
  • GNQ : Grand N’importe quoi. Technique qui consiste à faire partir la fille dans la folie en racontant n’importe quoi.
  • QNQ : Question Narration Question. Technique de tchatche pour ne pas parler trop ni ne faire que poser des questions. Il s’agit d’alterner les deux.
  • Compliance test : Test de niveau d’intérêt donc escalader physiquement et verbalement
  • Kino escalation : Escalade physique qui consiste à être tactile progressivement avec une femme.
  • Inner game : Ta confiance intérieure en séduction lié à ton état d’esprit.
  • Routine : Phrases apprises par coeur pour séduire qui doivent provoquer de l’attraction.
  • Sarge (ou sarger) : Partir pour une session de drague c’est à dire un temps consacré à séduire des femmes.
  • Field report : Retour sur une soirée ou une session de drague.
  • Push and pull : Souffler le chaud et le froid. Montrer des signes d’intérêt et de désintérêt.
  • Neg : Taquinerie visant à déstabiliser avec humour une femme.
  • Double KC : Embrasser deux filles en même temps
  • Direct Game : Etre direct avec les femmes et assumer à 200% son côté sexuel

Je compléterai cet article au fur et à mesure avec les termes.

Plus qu’un pua un homme mature et adulte viril et séduisant

Ces termes viennent des Etats Unis et bien qu’ils soient utiles pour comprendre la séduction, ils restent limités.

Pourquoi ?

Car un pua est souvent quelqu’un dans une attitude compulsive de vouloir plaire et qui voit comme finalité le fait de coucher avec des femmes.

Un homme qui a dépassé le syndrome de Don Juan, sait que son succès ne dépend pas des femmes mais de la valeur interne qu’il se donne.

C’est pourquoi ma méthode Wolf Game incorpore un vrai travail sur l’identité, les valeurs, les croyances pour être un homme puissant et mature.

Le but est d’obtenir une vraie solidité et intégrité et non pas juste des techniques de drague.

J’augmente non seulement des compétences de séducteur mais surtout je permets aux hommes d’avoir un référentiel de confiance INTERNE.

Cela signifie d’avoir une confiance construite sur son identité uniques, ses passions, ses valeurs et donc sa séduction naturelle.

Si tu veux en savoir plus sur comment mettre en pratique le Wolf Game (l’art de séduire), clique sur ce lien.